Choisissons de prononcer des paroles gracieuses

 P armi les centaines de mots que vous prononcez chaque jour, ceux que vous écoutez, ceux que vous entendez dans vos émissions préférées, quel est le pourcentage de ceux que vous considérez comme gracieux? agréables à entendre? qui vous réjouissent le coeur? Ceux qui méritent véritablement votre attention?

 Si nous voulons être honnête, nous devons admettre que les bons mots ne sont pas trop nombreux.

Notre environnement est saturé de mots abusifs, dépréciatifs, péjoratifs, injurieux. Les comédies contemporaines n’améliorent pas la situation.

Toutefois, à travers la méditation quotidienne, il est possible de saturer notre esprit de mots gracieux, et de les répéter à nos amis, notre famille.

Ils représenteront une source de joie pour ses amis, sa famille.
Dans son livre Jésus-Chrit,  chapitre 56 p 511, Elle G. White déclare:
 “Jésus a été le modèle des enfants aussi bien que des parents. Il parlait avec autorité et sa parole était accompagnée de puissance. Cependant, même dans ses rapports avec des hommes grossiers et violents, il n’employa jamais un mot qui ne fut aimable et courtois. Quand la grâce du Christ habite dans un coeur, elle communique une dignité céleste et donne le sentiment des convenances. Elle adoucit tout ce qui est rude. Elle dompte tout ce qui est grossier et désobligeant. Sous son influence, les parents s’habituent à traiter leurs enfants comme des êtes intelligents, ainsi qu’ils voudraient êtres traités eux-mêmes.”
Alors, prenons Jésus comme modèle dans toutes les situations, plaisantes ou non, que nous soyons de bonne humeur ou fâchés. Choisissons de prononcer des paroles gracieuses pour semer la joie et l’espérance autour de nous.
 
 “Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun”.Colossiens 4.6
Lecture supplémentaire 
Un article à lire:
JE PARTAGE